Skip links

Pour ou contre : Fermer son restaurant pendant le mois d’août ?

L’arrivée de l’été pose une vraie question aux gérants d’établissements de restauration collective.

Dois-je fermer pendant cette période ? Si oui, combien de temps ? Quelles en sont les conséquences ? À quelle réglementation suis-je soumis ?

Afin de répondre à toutes ces questions, nous avons listé les avantages et les inconvénients d’une fermeture estivale.

Les arguments développés ci-dessous sont bien sûr une aide que vous pourrez utiliser et adapter à votre établissement.

Mais avant de nous plonger dans cette étude pour/contre, il est important de rappeler le cadre légal.

1. LA RÉGLEMENTATION

Eh oui ! La fermeture de votre établissement va voir des conséquences sur toutes les personnes impliquées dans son fonctionnement.

Et en particulier, sur vos salariés.

C’est pourquoi, la loi française, dans le cadre de la protection de l’emploi, a mis en place un certain nombre de conditions à respecter.

Nous avons trouvé un article qui résume très bien le cadre réglementaire, alors n’hésitez surtout pas à le consulter.

Faut-il fermer son entreprise en été ?

Pour les plus pressés d’entre vous, voici un rapide résumé qui vous évitera d’être hors la loi.

Déjà, il est important de décider des dates de fermeture le plus tôt possible.

Dans la mesure du possible, nous vous conseillons de fixer ces dates, avec le consentement de votre équipe (surtout si vous décidez de fermer à des dates décalées avec les vacances scolaires).

Enfin, n’oubliez pas de communiquer par écrit, à l’avance, les dates de fermeture.

Vous pouvez également rassurer vos employés sur le fait que dans la plupart des cas, leur salaire sont maintenus en tant que congés payés.

Si vous décidez par contre de maintenir votre activité toute l’année, vous devrez prévoir et organiser les congés de vos salariés.

L’obligation principale est de communiquer à vos employés leurs dates de congés au minimum un mois par avance.

Maintenant que nous avons éclairci le cadre réglementaire, nous pouvons passer à notre étude avantages/inconvénients d’une fermeture.

2. LES AVANTAGES D’UNE FERMETURE ESTIVALE

Parlons tout de suite de l’argument principal qui dirigera votre décision.

Votre activité est-elle impactée par l’arrivée de l’été ? Et si oui, dans quel sens ?

Si vous êtes au centre d’un lieu touristique, il sera judicieux de maintenir votre établissement ouvert.

En revanche, il est évident que si votre emplacement subit une désertification pendant le mois d’aout, il semble très avantageux de fermer votre établissement.

Et cela pour plusieurs raisons que nous détaillons tout de suite !

D’une part, cela permet à votre équipe de faire une trêve prolongée et ils reviendront attaquer la rentrée régénérés et pleins d’énergie.

En effet, la période des mois de mai-juin-juillet est souvent une période très intense.

Les équipes ont besoin de repos, et une fermeture de 15-20 jours en aout est la bienvenue !

D’autre part, en imposant un repos à tout le personnel, vous évitez un certain nombre de problèmes.

En cas de non-fermeture, vos employés prendront des congés décalés.

Vous devrez donc les remplacer au fur et à mesure.

Vous serez alors confrontés aux problèmes de recrutement et de management du personnel.

En effet, il n’est pas aisé de trouver du personnel qualifié et volontaire, surtout sur des courtes missions et il faudra les former et qu’ils s’adaptent à leur nouvel environnement.

Ces problèmes sont d’autant plus marqués dans les établissements de petite taille, où chaque poste a des responsabilités nombreuses.

Aussi, en fermant pendant l’été, vous évitez à votre équipe de travailler au moment des plus fortes chaleurs.

Nous avons d’ailleurs écrit un article sur les conséquences négatives de la canicule sur l’activité d’un établissement (le lien est ci-dessous),

https://www.groupeformateurdefrance.fr/blog/2019/7/11/5-consquences-des-fortes-chaleurs-sur-un-restaurant

Enfin, la fermeture prolongée pendant quelques semaines peut être le moment annuel dédié aux tâches comme les aménagements ou travaux dans les locaux ou encore la mise en place de traitements anti-nuisibles lourds.

En effet, ces tâches ne peuvent pas être effectuées pendant des périodes de travail et sont pourtant essentielles au bon fonctionnement de l’établissement sur le long terme.

Maintenant que nous avons évoqué les avantages de fermer votre établissement pendant l’été, nous allons nous pencher sur les inconvénients.

3. LES DÉSAVANTAGES D’UNE FERMETURE ESTIVALE

Tout d’abord, la fermeture et la réouverture représente un cout pour l’établissement.

Cela nécessite en effet de se débarrasser de tous les produits frais au moment de fermer, mais aussi de refaire un plein lors de la réouverture.

Il est donc essentiel d’anticiper une fermeture quelques jours à l’avance afin de minimiser dans la mesure du possible le gaspillage de denrées alimentaires.

De plus, en cas de fermeture, votre trésorerie va être fortement amoindrie.

Un mois sans chiffre d’affaires représente toujours une somme importante dans le fonctionnement global d’un établissement.

Il est donc là aussi essentiel d’anticiper au maximum.

Le loyer, les charges sociales et tous les couts fixes liés à votre activité ne prennent pas de vacances !

Comme vous l’aurez surement compris, chez GFF, nous pensons qu’une fermeture estivale représente une bonne alternative.

Mais ATTENTION !

Il est essentiel de bien préparer cette fermeture sur tous les points que nous avons évoqués.

Car une fermeture mal négociée peut mettre en danger votre activité.

Alors, préparez bien tout ça en amont et reposez-vous bien !

Leave a comment

Téléchargez gratuitement votre plan de maitrise sanitaire

N'hésitez pas à regarder dans vos SPAMS
PMS